Proche de vous dans toute la Champagne-Ardenne

1946 : C’est le 22 mai 1946 qu’une circulaire autorisait l’ouverture du premier centre « psychopédagogique » au lycée Claude Bernard (Paris).

L’ambition était de faire se rencontrer la psychanalyse, le champ du soin et de la pédagogie. Par la suite fut promue l’idée d’un centre promouvant « l’hygiène mentale » dans l’enseignement du premier degré : « centre de dépistage et de prévention des troubles du caractère chez les collégiens et les lycéens de Paris ».

Très vite les centres furent développés et gérés par des associations. En 1963, l’annexe XXXII * donne un statut d’ensemble aux Centres Médico Psycho Pédagogiques, en précisant la place du soin à son article 12 et la place du médecin directeur.

1970 : En Haute-Marne, l’installation du premier service se fait à St Dizier le 1er octobre 1970. Une convention de mise à disposition de personnels, toujours actuelle est signée en 1971 avec l’Education Nationale. Elle est actualisée en 1997, en précisant que les enseignants mis à disposition : MAD peuvent être des maîtres E ou G.

1975 : Un nouveau service est ouvert à Chaumont en 1975 puis à Langres en 1976. D’autres lieux ont bénéficié de la présence du CMPP comme Montigny le Roi, Nogent en Bassigny, Joinville mais ont fermé faute de moyens financiers suffisants.

1983-1997 : La gestion du CMPP, de départementale, est transférée à la fédération APAJH en 1983 pour revenir au comité départemental en 1997.


PARTENAIRES :






red hotspot green hotspot purple hotspot yellow hotspot